Le Magazine Accor Hotels
1 heure, 1 jour, 1 semaine

Agadir, 10 activités incontournables

AccorHotels vous embarque à la découverte d’Agadir

Plus de 300 jours de soleil, 10 km de plage, surplombée par une montagne, baignée dans un mélange entre culture arabe et amazighe, Agadir est une station balnéaire exceptionnelle. La ville, aérée et lumineuse, mise sur ses atouts naturels : sa baie sublime, comptée parmi les plus belles du Monde, distinguée par un label en 2002, propice au farniente et aux émerveillements durant la golden hour. Amateurs de l’océan y sont comme un poisson dans l’eau. Et, Agadir ce n’est pas (que) la mer à boire ! En marge de sa marina, ses étendues bleu azur, ses vagues réputées mondialement, dans le fief Amazigh il y a foule de choses à faire et à voir. Se délecter d’un plat local, faire un tour à dos de dromadaire, se balader au souk ou visiter la kasbah… Prêts à plonger ?

1. Surfer sur la vague

Néophytes ou Kelly Slater en herbe, c’est le moment de se jeter à l’eau. Surfeurs avertis se joignent aux locaux dans la vague gadirie d’Anza, puissante et longue. A quelques kilomètres d’Agadir, Taghazout, ancien village de pêcheurs, qui offre un paysage typique avec ses ruelles pavées et ses maisons bleues et blanches, est l’un des spots de surf les plus prisés du monde. La raison ? Des vagues adaptées à tous les niveaux et une diversité rare, du beach break du kilomètre 14, véritable paradis des débutants, aux points breaks plus épineux de Killer ou Anchor Point, sans compter Devil’s Rock, La Source, Tamri et Banana. Animé par l’esprit du surf, ce hameau convivial est gorgé de bonne humeur. Résultat d’un mélange entre passionnés de glisse venus du monde entier à la chevelure blondie au soleil, locaux sourires aux lèvres, paysage aride, mer à perte de vue, chèvres perchées sur leurs arganiers et routes montagneuses qui serpentent le long du littoral.
surfe agadir

2. Prendre de haut

A 236 mètres de hauteur, la Kasbah d’Agadir, rescapée du séisme de 1960, tient le fort depuis 5 siècles. Si elle vous a séduite, lancez-vous à la conquête de sa montagne pour la visiter. Empruntez le sentier à la sortie de la Marina - vingt minutes plus tard vous y êtes - aux pieds de ses remparts, et s’étale aux vôtres la ville, le port qui se jette dans l’océan, et la campagne environnante. Une vue panoramique enchanteresse !  Au coucher de soleil, le paysage y est magique.

3. Faire le souk

Shoppeurs du dimanche ? Souk Al Had, pour « le marché du dimanche » est le plus grand du Maroc avec 6 000 boutiques. Situé au centre du quartier industriel de la ville, vous y entrez par l’une des portes numérotées qui débouchent sur une typologie de produits. Ici, les artisans s’activent de toutes parts, les métiers se mélangent, les effluves épicés se mêlent à l’odeur des fruits, les tanneurs côtoient les orfèvres et les boutiquiers.  Un tips ? Pour l’artisanat et les bijoux, rendez-vous à l’entrée 9 et 10 côté nord du souk.

4. Croiser de drôles d’oiseaux

A Agadir, ça vole haut. Sur deux hectares et demi, au cœur de la ville, la vallée des oiseaux, parc dont la visite est gratuite offre un sanctuaire à une population à plumes parmi les plus rares d’Amérique du Sud et d’Asie. Dans une végétation luxuriante, entre bananiers et magnolias, singes magots, mouflons à manchettes, kangourous et lamas vous surprennent.

5. Goûter au bouillon de culture

Après une baignade salvatrice dans les eaux calmes d’Agadir, engouffrez-vous dans la médina, errez dans ses ruelles aux zelliges colorées où s’affairent les artisans. Faites une pause au musée « Patrimoine Amazigh » où entre bijoux et musiques traditionnelles des expositions vous font découvrir la richesse de la culture locale. Si vous avez l’oreille musicale, le festival Timitar est un rendez-vous incontournable axé autour de la rencontre des rythmes amazighs et les musiques du monde. Autre note importante ? Le concert pour la tolérance, manifestation musicale très prisée. Si tout cela vous met l’eau à la bouche, côté papilles, Le terroir gadiri a mille saveurs ! Profitant d’un arrière-pays aux ressources précieuses, les spécialités culinaires sont succulentes et inventives. Lotte au citron confit, tajine au poulet au miel, amlou au petit-déjeuner, boulettes de riz safranées…

6. S’offrir une échappée belle

Amateurs de bien-être, délassez-vous au hammam, et au spa. Adonnez-vous aux bienfaits de soins à l’huile d’argan, l’arbre de la région. Intrigués ? Quittez le littoral et explorez l’arrière-pays où les coopératives féminines fabriquent cette huile aux vertus cosmétiques et alimentaires dans le respect du savoir-faire ancestral.

7. Ne pas regarder à la dépense …

L’air d’Agadir, infusé d’eucalyptus, dynamise ! Sports nautiques, du scooter des mers, au voilier en passant par le Stand Up Paddle, faites le grand saut. Et pourquoi pas en parachute ascensionnel pour un maximum de sensation ?  Pas envie de se mouiller ? Baladez-vous à dos de dromadaire ou à cheval sur le sable au soleil couchant pour un souvenir inoubliable. Dans les montagnes de l’Anti-Atlas, à l’Est de la ville, engagez-vous sur les sentiers sinueux en VTT ou à pieds et partez à l’aventure ! Mettez-vous au vert, Agadir recèle des parcours de golf d’exception pour swinguer entre ciel et mer.
golf agadir

8. Faire un tour au Paradis

A quelques kilomètres d’Agadir, cachée dans l’un des derniers contreforts de l’Atlas, s’étend la Vallée du Paradis. Piscines naturelles d’eau turquoise à flan de montagnes, flore abondante entre palmiers et dattiers, on se lance dans une randonnée récompensée par des tables et chaises qui vous attendent baignées dans l’oued.

9. Partir à la conquête de l’espace

A Agadir, devenez un explorateur : direction le Parc National de Souss Massa, où 250 espèces d’oiseaux et animaux divers cohabitent dans cette étendue sauvage exceptionnelle. A Tifnit, l’histoire est gravée dans la roche. Les trous qui la creusent sont les vestiges d’anciennes habitations troglodytes.


10. Voir Coco

Pas le film, mais la médina. A l’écart du centre, elle est entourée d’eucalyptus. C’est l’aménagement nouveau, insolite et spectaculaire de Cocco Polizzi, un architecte d’origine italienne tombé sous le charme de la perle du sud. Respectant l’art de la pierre millénaire de l’Atlas et du pisé, la médina imaginée sur 4,5 hectares abrite commerces et restaurants.

Vous avez aimé ? Partagez !

Envie d'en savoir plus ?

Continuez le voyage

NOS GUIDES NOS HÔTELS à AGADIR

Au hasard

D'autres idées de voyage

Trouvez la destination faite pour vous

Avec le détecteur de folles envies

Utilisez notre détecteur