Nice
 

Nice en 3 jours pour changer d'horizon !

Tenté par une escapade à Nice ? Inspirez-vous de l’itinéraire que nous vous avons concocté. Histoire, culture, divertissements, gastronomie… En l’espace de 3 jours, vous allez vivre votre échappée à fond ! 

▼ Voir les activités

Occupée depuis la Préhistoire, la ville de Nice n’a pas toujours été française, loin de là. Jugée indéfendable, la ville passe tour à tour sous le contrôle de la Provence, de la Savoie, de la Sardaigne, puis elle est troquée à la France contre son aide dans l’unité italienne. C’est finalement en développant le tourisme que la ville prendra une importance considérable, preuve qu’il suffit parfois de raser les forteresses et d’ouvrir les bras pour se découvrir soi-même.

Et c’est justement sur la promenade des Anglais que commence votre séjour, le long de la baie des Anges. Et dire qu’au début du XIXe siècle, ce qui allait devenir l’une des avenues les plus célèbres au monde n’était qu’un sentier de terre pierreux longeant la côte ! En s’installant dans l’une de ses célèbres chaises bleues et en observant l’azur du ciel se refléter sur le calme olympien de la mer Méditerranée, on comprend vite pourquoi les Anglais ont fait de ce front de mer leur lieu de villégiature favori. Depuis la promenade, vous observerez aussi plusieurs palaces qui font face à la mer, comme le palais de la Méditerranée.

En vous approchant du port, vous découvrirez le Vieux-Nice et ses ruelles tortueuses qui donnent l’impression de se trouver dans une capitale italienne. A l’ouest, la place Masséna est l’une des plus emblématiques de la ville. Les Niçois continuent de s’y réunir malgré son succès touristique, ce qui vous permettra de découvrir la douceur de vivre telle que la vivent les habitants. Vous pourrez en profiter pour déjeuner dans un des restaurants du quartier, comme le Chat Noir Chat Blanc qui propose des plats méditerranéens ou au HANgoût, sur la côte, si vous cherchez quelque chose de plus raffiné.

En remontant un peu vers le nord du quartier, vous tomberez sur la place Garibaldi, une autre place emblématique de Nice, au bord de laquelle les immeubles ont tous des arcades ; très pratique pour boire un café en cas de pluie ou si le soleil tape trop fort ! Profitez-en pour visiter le musée d’Art moderne et d’Art contemporain, dans lequel se trouvent des œuvres des plus grands artistes niçois, comme Arman, Yves Klein, Martial Raysse. Vous y découvrirez aussi des œuvres de Roy Lichtenstein, Niki de Saint Phalle, Jean Tinguely, Andy Warhol et bien entendu, le mouvement Fluxus et l’école de Nice, représentée par Ben.

Profitez du début de soirée pour observer le soleil se coucher le long de la promenade des Anglais ; puis remontez de quelques mètres seulement au niveau du casino pour entrer dans le Jam, un bar à concert qui propose une très bonne programmation dans un décor Art déco.

Jour 2 >

▼ Voir les activités

Le lendemain matin, remontez le temps de quelques dizaines de milliers d’années en franchissant le port, à côté du Vieux-Nice, pour découvrir la grotte du Lazaret. Il y a environ 150 000 ans, nos ancêtres appréciaient déjà la beauté de la Méditerranée, comme en témoigne ce site ludique dans lequel vous découvrirez notamment la reconstitution d’une cabane de l’époque.

Puisque vous êtes au pied de la colline du château, autant y monter. Si le château n’existe plus aujourd’hui, son emplacement constitue l’une des balades préférées des Niçois. Il faut dire que la récompense, une fois arrivé en haut de la colline, vaut le déplacement : l’un des plus beaux belvédères sur le port, la rade, le Vieux-Nice et le centre-ville.

Après avoir déjeuné d’une paëlla de Chez Mireille, à proximité de la gare, au nord de l’avenue, vous pourrez vous rendre au musée Marc Chagall, à l’ouest, dans le quartier Cimiez, l’un des plus vieux de la ville, dans lequel on trouve d’ailleurs de multiples traces de l’occupation gallo-romaine. Dans le musée Marc Chagall, vous pourrez trouver dix-sept toiles de l’artiste illustrant le message biblique, et données à la ville par Marc Chagall lui-même. Selon vos goûts personnels, vous pourrez aussi bien échanger cette visite avec le musée Matisse qui se trouve dans le même quartier et qui regroupe l’une des plus grandes collections au monde d’œuvres d’Henri Matisse.

< Jour 1 Jour 3 >

▼ Voir les activités

Le lendemain, il vous faudra sûrement prendre le tramway pour longer toute la promenade des Anglais vers l’ouest, afin de vous rendre au parc Phoenix, un jardin botanique et zoologique récent, dans lequel se trouve l’une des plus grandes serres du monde, avec une superficie de 7000 mètres carrés.

Une fois que vous aurez suffisamment profité du parc, vous pourrez vous rendre au musée des Arts asiatiques qui présente des objets d’art sacré traditionnels de plusieurs pays : Cambodge, Chine et Japon, notamment.

L’après-midi, prenez-la direction du centre-ville. Pour y aller, le meilleur chemin consistera à retourner sur la place Masséna dans le Vieux-Nice pour emprunter l’avenue Jean Médecin, la principale artère commerçante de la ville, sur laquelle se trouvent les principales enseignes et les plus grandes banques, souvent au sein de bâtiments magnifiques. A l’inverse du Vieux-Nice, dont l’architecture et la configuration rappelle l’Italie de Turin, le centre-ville de Nice évoque plus volontiers Paris, avec ses immeubles haussmanniens et ses grands axes.

Pour votre dernière soirée, si vous voulez faire un peu la fête, c’est plutôt du côté du Glam, en plein centre-ville, que vous pourrez profiter d’une ambiance branchée dans une galerie d’art contemporain. Sur la promenade des Anglais, le High Club permet de faire la fête toute la nuit sur des musiques electro, ou au Gues’t pour une atmosphère plus feutrée.

Avec un pied à Paris et l’autre à Turin, Nice distille les charmes de la Méditerranée et la culture métropolitaine dans un même élan. Grâce à ses nombreux monuments, ses musées, son théâtre, son opéra, ses quartiers typiques et son climat toujours propice à la détente, la ville est devenue logiquement l’une des destinations de l’Hexagone préférée des touristes. Si vous avez l’occasion d’y passer quelques jours de plus, promenez-vous le long du cours Saleya, adonnez-vous à la pétanque sur la place Arson, ou découvrez l’architecture étonnante de la cathédrale orthodoxe Saint-Nicolas.

< Jour 2

Nos hôtels à Nice

 

My TripPlanner

Pour bénéficier du TripPlanner vous devez vous enregistrer.

Se connecter Inscription