Madrid
 

Madrid en 3 jours pour changer d'horizon !

Tenté par une escapade à Madrid ? Inspirez-vous de l’itinéraire que nous vous avons concocté. Histoire, culture, divertissements, gastronomie… En l’espace de 3 jours, vous allez vivre votre échappée à fond ! 

▼ Voir les activités

A la fois capitale culturelle à la riche histoire et foyer de la création contemporaine, qui s’exprime à travers le sens de la fête des Madrilènes et la manière dont ces derniers s’approprient l’espace urbain, Madrid est une ville d’une grande variété, populaire et sophistiquée, simple et pleine de secrets.

Votre séjour à Madrid commence tout naturellement par la Plaza Mayor, l’une des plus belles places du monde et le théâtre de certains des plus grands événements ayant eu lieu dans la capitale. Elle représente à elle seule toute la beauté de l’architecture madrilène. Juste à côté se trouve le Museo del Jamon qui, contrairement à ce que pourrait laisser croire son nom, n’est pas un musée, mais un des meilleurs établissements pour déjeuner ou petit-déjeuner.

Descendez ensuite la calle Mayor vers l’ouest, puis prenez la calle Bailén vers le nord pour arriver au temple d’Amon, un ancien temple égyptien du IIe siècle avant J.-C., offert par l’Egypte à l’Espagne, en remerciement de son soutien dans la préservation du patrimoine de Nubie. Mais c’est aussi depuis les environs de ce temple que vous allez pouvoir prendre le téléphérique qui vous emmènera jusqu’à Casa de Campo. Le trajet en téléphérique vaut pour lui-même et il vous permettra de bénéficier d’un magnifique panorama sur la ville, ainsi que sur cet immense parc urbain, le plus grand d’Espagne. Il s’agit d’un endroit très recommandé pour pique-niquer, d’autant plus si vous vous êtes fourni au Museo del Jamon.

L’après-midi venue, il est temps de passer à l’un des musées les plus importants du monde. Il faut savoir que Madrid comporte trois musées de réputation internationale, et que chacune des après-midi de votre séjour sera consacrée à la découverte d’un de ces musées incontournables.

Pour cette première après-midi, direction le musée du Prado, dont vous ne pourrez voir qu’une partie, puisqu’il s’agit d’une des plus grandes pinacothèques du monde. Comparable au Louvre à Paris ou à la Brera à Milan, vous y trouverez les plus grands chefs-d’œuvre de la peinture européenne, avec des toiles de Vélasquez, Goya, le Titien, Botticelli, le Caravage, Rembrandt… Puisqu’il vous sera sans doute impossible de tout voir en une seule après-midi, essayez de vous consacrer aux peintures espagnoles, dont les fameuses "Ménines" de Vélasquez et les "Dos et Tres de Mayo" de Goya.

A quelques rues seulement du Prado, vous trouverez le restaurant Alabaster, sans doute l’un des meilleurs restaurants de la ville pour goûter à la gastronomie galicienne.

Jour 2 >

▼ Voir les activités

Le lendemain matin, rendez-vous directement à la Puerta del Sol, une place emblématique de Madrid. C’est ici que se réunissent les Madrilènes pour le 31 décembre, afin d’avaler un raisin à chaque coup de la cloche, comme le veut la coutume. A l’entrée de la calle Alcalà, vous pourrez observer une statue d’un ours fouillant dans un arbre. Il s’agit de l’ours et de l’arbousier, l’emblème de la ville.

Quittez la place par le nord en empruntant la calle Preciados ou la calle des Carmen. Ces deux rues très commerçantes contiennent quelques-unes des enseignes les plus connues de Madrid, dont El Corte Inglès, une chaîne de grands magasins dans le style des Galeries Lafayette à Paris ou de la Rinascente à Milan.

Après avoir déjeuné d’un des plats que mangent les Madrilènes, par exemple un sandwich au calamar (qu’on trouve partout, à toute heure), vous pourrez vous rendre au musée Thyssen-Bornemisza. Ce musée est le fruit de la collection rassemblée par la famille Thyssen pendant tout le XXe siècle. Elle comprend des œuvres de l’Europe entière qui vont du XIIIe siècle jusqu’à nos jours avec, comme au Prado, des peintures des plus grands maîtres, comme Bernardino Luini, Dürer, Véronèse, Rembrandt, Gainsborough, Dali, Roy Lichtenstein ou encore Jackson Pollock. Si vous êtes un peu saturé par la peinture, vous pouvez aussi échanger cette visite avec le Palacio Real, un palais très richement décoré. Vous y trouverez notamment la plus grande collection mondiale de Stradivarius et un mobilier d’une grande beauté.

Pas très loin du musée Thyssen-Bornemisza, vous pourrez vous rendre au Chamizo pour commander un Yayos, un cocktail à base de vermouth. Le bar est souvent plein ; il faudra donc parfois patienter un peu pour pouvoir entrer.

< Jour 1 Jour 3 >

▼ Voir les activités

Le lendemain matin, commencez par vous rendre au jardin botanique, juste à côté du Prado. Vous pourrez y découvrir environ 5000 spécimens de plantes du monde entier, réparties sur trois terrasses étagées. En sortant, vous ne serez qu’à quelques mètres du plus célèbre parc de la ville, le parc du Retiro, qui comporte de nombreuses statues et quelques bâtiments remarquables, dont le palais de Cristal. C’est un lieu très agréable pour pique-niquer.

Pour cette troisième après-midi, vous prendrez donc la direction du musée Reina Sofia, dans lequel vous pourrez explorer l’une des plus belles collections mondiales d’art moderne et contemporain. Vous y trouverez des œuvres de Man Ray, Dali, Miró, Matisse, Kandinsky, Diego Rivera, Mark Rothko, et surtout l’immense "Guernica" de Picasso. Avec ce dernier musée, vous aurez fait le tour de ce que l’on appelle « le triangle d’or » de l’art espagnol.

Pour votre dernière soirée, il est grand temps de goûter aux nuits madrilènes qui ont fait la réputation de la ville. Si vous êtes plutôt branché musique indie, c’est du côté du Nuevo Amanecer qu’il faudra se rendre ; pour les fans d’electro, c’est au Lemoncat que ça se passe, alors qu’une bonne dose de rock à tendance punk vous attend du côté du Holy Cuervo. Dans tous les cas, vous découvrirez que la légende est vraie : les Madrilènes ne dorment pas.

Pendant ces trois jours, vous aurez découvert les musées, les places, les parcs et les adresses les plus emblématiques de la ville ; mais il vous reste encore beaucoup de choses à découvrir. Si vous avez l’occasion de passer quelques jours de plus dans la capitale espagnole, n’hésitez pas à franchir les frontières de la ville pour découvrir Ségovie, Tolède ou le monastère de l’Escurial.

< Jour 2

Nos hôtels à Madrid

 

My TripPlanner

Pour bénéficier du TripPlanner vous devez vous enregistrer.

Se connecter Inscription
});