Lyon
 

Lyon en 3 jours pour changer d'horizon !

Tenté par une escapade à Lyon ? Inspirez-vous de l’itinéraire que nous vous avons concocté. Histoire, culture, divertissements, gastronomie… En l’espace de 3 jours, vous allez vivre votre échappée à fond ! 

▼ Voir les activités

A l’intersection de la Saône et du Rhône, la capitale des Gaules, de la Résistance, du cinéma et de la soie a su développer son identité au cours des siècles, malgré la forte centralisation française autour de la capitale. Située dans une région d’une grande beauté, Lyon propose plusieurs visages qui se sont dessinés au fil des siècles.

Pour commencer votre séjour, faites comme les premiers habitants de Lugdunum, et rendez-vous sur la colline de Fourvière. C’est sur ses hauteurs que la première colonie romaine s’est implantée, comme en témoignent quelques vestiges notables tels que le théâtre ou l’odéon gallo-romain, toujours en activité aujourd’hui.
Pendant cette balade, lors de laquelle vous jetterez un premier regard aérien sur la ville, ne manquez pas le sanctuaire de Cybèle, les grands thermes, ou le tombeau de Turpio. Au sommet de la colline, vous trouverez également la tour métallique, qui ressemble assez à la tour Eiffel.

Toujours sur la colline, la basilique Notre-Dame de Fourvière domine la ville. Construite au XIXe siècle dans un style néo-gothique, sa décoration intérieure n’a été achevée qu’après la Seconde Guerre mondiale. Vous y découvrirez notamment de splendides mosaïques, et la vue depuis son parvis est impressionnante.

Descendez ensuite les pentes de la colline en funiculaire ou par les jardins du Rosaire pour découvrir le quartier Renaissance du Vieux Lyon, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, dans lequel se trouve un bon nombre d’hôtels particuliers et de venelles médiévales, reliées entre elles par les traboules, des passages à travers les cours d’immeubles.

Dans le quartier, se trouve également la cathédrale Saint-Jean, qui cumule des éléments architecturaux romans et gothiques allant du XIIe au XVe siècle, ainsi qu’une horloge astronomique du XIVe siècle. Pour l’anecdote, l’horloge a été détériorée en 2013 à coups de barre de fer, par un homme qui affirmait que sa magnificence empêchait les fidèles de se concentrer sur leurs prières.

Pour la soirée, toujours dans le Vieux Lyon, se trouvent les célèbres bouchons, des restaurants typiques dans lesquels vous pourrez goûter à la gastronomie lyonnaise et ses spécialités, comme le "tablier de sapeur", les quenelles ou la cervelle de canut.

Jour 2 >

▼ Voir les activités

Le lendemain, vous franchirez la Saône pour découvrir le centre-ville, en vous rendant au nord, dans le quartier-village de la Croix-Rousse et ses célèbres pentes depuis lesquelles vous aurez une fois de plus un magnifique panorama sur la ville. C’est dans ce quartier notamment que se trouvent les immeubles canuts, d’anciens appartement-ateliers qu’occupaient les ouvriers de la soie, les canuts, qui ont tenu une grande place dans l’histoire de la lutte des classes. En redescendant vers le sud, vous croiserez les quartiers les plus chics de la ville. Si vous souhaitez faire un peu de shopping, c’est plutôt dans le quartier qui entoure la rue de la République, au centre de la presqu’île que vous devrez vous rendre.

L’après-midi, remontez un peu au nord vers la Croix-Rousse pour vous rendre au musée des Beaux-Arts, qu’on appelle parfois le Petit Louvre, en raison de la qualité et de la taille de sa collection. S’il est incontournable, il est aussi, comme le Louvre, interminable, et l’après-midi ne vous suffira pas pour en faire le tour. Concentrez-vous donc sur le département qui vous intéresse le plus, même si la section des peintures devrait retenir votre attention, avec des œuvres de Modigliani, Brueghel, Van Gogh, Cézanne, Gauguin ou Picasso, pour ne citer que quelques noms.

< Jour 1 Jour 3 >

▼ Voir les activités

Le lendemain, vous traverserez encore les ponts, ceux qui enjambent le Rhône cette fois-ci, pour vous rendre au Parc de la tête d’or, le plus grand parc de la ville et l’un des plus grands de France. Il s’agit d’un espace de promenade particulièrement apprécié des Lyonnais, dans lequel sont régulièrement organisés des événements, concerts, pièces de théâtres, projections ou expositions.

Profitez-en pour pique-niquer avant de vous rendre à la Cité internationale qui se trouve juste à côté du parc. Ce quartier, l’un des plus récents de la ville, regroupe de nombreuses activités touristiques ou de services, dont un grand casino, un complexe de cinéma ainsi que le palais des congrès. C’est aussi ici que vous trouverez le musée d’Art contemporain de la ville.

En descendant vers le sud, vous découvrirez le quartier de la Guillotière, un quartier cosmopolite qui compte de nombreuses communautés et de nombreux restaurants de toutes les cultures. Encore plus au sud, le quartier de Gerland abrite le stade du même nom, dans lequel s’entraîne l’Olympique lyonnais ; ainsi que la halle Tony Garnier qui abrite régulièrement des concerts et des expositions.

Pour votre dernière soirée dans la capitale des Gaules, si vous souhaitez faire un peu la fête, vous pourrez vous rendre sur les berges du Rhône, surnommées « les quais de la soif », qui regroupent beaucoup de bars-péniches dans tous les styles. Pour une ambiance plus estudiantine et bohème, c’est sur les pentes de la Croix-Rousse que ça se passe, alors que la Guillotière offre une atmosphère plutôt branchée et détendue.

Après trois jours dans l’une des plus belles villes françaises, vous aurez sans doute envie d’en voir plus. Ce séjour vous aura néanmoins permis de découvrir trois visages de Lyon, rive droite, rive gauche et presqu’île. Si vous avez l’occasion de passer un peu plus de temps dans la ville, ne manquez pas de sortir un peu de ses frontières pour découvrir l’arrière-pays lyonnais, le quartier de la Part-Dieu et les galeries d’art du sud de la presqu’île.

< Jour 2

Nos hôtels à Lyon

 

My TripPlanner

Pour bénéficier du TripPlanner vous devez vous enregistrer.

Se connecter Inscription