Le Magazine Accor Hotels
Sur les pas de ...

Nos tips pour visiter Zurich

#insiderTips 14 - Zurich

Zurich est la plus grande ville de Suisse, ce qui ne lui fait toutefois perdre ni son charme ni sa fraîcheur. Une programmation culturelle variée, de nombreux édifices historiques ainsi qu’une vue panoramique unique sur les Alpes attirent chaque année de nombreux visiteurs. Notre équipe commerciale AccorHotels Switzerland nous indique ce qu’on peut faire dans cette ville et les bons plans à connaître pour s’y sentir comme un Zurichois. Voici les réponses d’Oksana, Maylis, Sara, Elena, Gregorio et Hans-Rudolf.

#insiderTips 14 - Partez à la découverte de Zurich -


Quel trésor votre ville recèle-t-elle ?
Le plus gros trésor de Suisse, 1 000 tonnes d’or, qu’on cherchera en vain à la Banque nationale suisse, rue Bahnhofstrasse. Cet or se trouve en effet dans un endroit tenu secret. Mais les autres trésors sont légion. La Ruhmeshalle du Musée national de Zurich permet de découvrir tous les trésors de l’histoire suisse, rassemblés dans la « roue des mythes » – mais il ne faudrait pas en dire trop !

Quel monument ou édifice de la ville vous touche particulièrement ?
La Wasserkirche, qui se trouve sur les rives de la Limmat, à peu près au niveau de la station de tram Helmhaus. Cette église et le Helmhaus (l’ancien marché couvert) incarnent un large pan de l’histoire de Zurich. Selon les légendes, les deux saints patrons de la ville, Félix et Regula, seraient morts en martyrs dans la Wasserkirche. Une fois qu’on a visité cette église et appris le sort de ces deux saints, impossible de passer, de nuit, devant ce bâtiment historique sans avoir la chair de poule et avoir besoin d’un remontant : un bon schnaps, qu’on boira au restaurant Oepfelchammer, dans le quartier du Niederdorf. 
Y a-t-il des célébrités locales ?
Iouri Podladtchikov vit à Zurich. En 2014, il a remporté les Jeux olympiques en snowboard freestyle ; il est par ailleurs photographe professionnel et ses œuvres lui ont déjà valu la notoriété dans toute la Suisse.

Quel est l’événement à ne pas manquer ?
Zurich célèbre des fêtes très diverses. La Street Parade, qui a lieu en août, voit défiler le long du lac des personnages de toutes les couleurs, au rythme de la techno ; à l’opposé, il y a la « Sächsilüüte », la fête traditionnelle du printemps : chaque année, à la mi-avril, les 26 corporations zurichoises défilent dans la vieille ville et dans la Bahnhofstrasse, parées de leurs costumes historiques. Le temps fort de cette journée, est la mise à feu du Böögg, une sorte d’épouvantail en forme de bonhomme de neige : garni de feux d’artifices, il est brûlé sur un bûcher. La règle est la suivante : plus le Böögg brûle vite, plus l’été sera beau.
Quel souvenir faut-il absolument rapporter ?
Des Züritirggel : de délicieux petits gâteaux qui ressemblent à des œuvres d’art et qui se conservent très bien. Du miel, de la farine, du sucre et de l’eau, voilà les ingrédients du « Tirggel », abaissé en une pâte toute fine sur une petite planche de bois gravée de jolis motifs. Il s’agit le plus souvent de scènes de la vie zurichoise. Cela fait de cette pâtisserie un souvenir original.
Où peut-on savourer un peu d’histoire locale tout en prenant son petit déjeuner ?
Dans le légendaire café Odeon am Bellevue : on peut y prendre son petit déjeuner en bonne compagnie, en quelque sorte. Depuis l’ouverture de ce café Jugendstil en 1911, d’innombrables célébrités s’y sont succédé : Stefan Zweig, James Joyce, mais aussi Benito Mussolini, Lénine et Trotski l’ont fréquenté, pour ne citer que quelques noms.
Pour quelles spécialités votre ville est-elle connue ?
Quand on vient à Zurich, il faut absolument goûter l’émincé de veau à la zurichoise (Züri Geschnetzeltes), préparé dans une sauce à la crème et traditionnellement servi avec des rösti. Ce plat est parfois agrémenté de champignons de Paris. Chaque auberge le décline à sa manière, alors il n’est pas facile de trouver le meilleur Züri Geschnetzeltes !

Quelle est la chose la plus incroyable que vous ayez vue dans cette ville ?
Le plus incroyable à Zurich, ce sont ses multiples facettes. Même après des années, les Zurichois font régulièrement des découvertes tout près de chez eux. Un jeu de pistes comme le Foxtrail permet de voir et d’apprendre plein de choses : des fresques murales ou des sculptures devant lesquelles on passait jusqu’alors sans y prendre garde, sont soudain mises au premier plan et transforment la ville en un livre illustré qui vous laisse des impressions vivantes et bigarrées.
Quelles sont les langues parlées à Zurich, et quels mots courants faut-il connaître ?
À Zurich, l’allemand est la langue officielle. Mais ce n’est pas du tout l’allemand standard, dépourvu d’accent : l’allemand zurichois, ou Züridüütsch, est le dialecte alémanique le plus parlé en Suisse. Mais comme dans toute grande métropole, on peut très bien communiquer en anglais, et l’on entend de nombreuses autres langues internationales dans les rues. Pour savoir comment les petits Zurichois parlent entre eux, l’idéal est d’aller voir un match de hockey sur glace ou de football dans la ville. Très instructif !

Vous avez aimé ? Partagez !

Envie d'en savoir plus ?

Continuez le voyage

Hôtels à Lausanne

Au hasard

D'autres idées de voyage

Trouvez la destination faite pour vous

Avec le détecteur de folles envies

Utilisez notre détecteur