Le Magazine Accor Hotels
Sur les pas de ...

10 tips pour découvrir Berne

#insiderTips 6 - Hotel Novotel Bern Expo

Berne, capitale de la Suisse, a bien des atouts sur le plan culturel ; elle séduit en outre par sa magnifique vieille ville, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et sa situation exceptionnelle, au cœur d’un somptueux panorama sur les Alpes. Deborah et Stephan, du Novotel Bern Expo, nous présentent leur ville plus en détail et partagent quelques bons plans avec nous.

#insiderTips 6 - Partez à la découverte de Berne avec l'équipe de l'Hôtel Novotel Bern Expo- Hôtel Novotel Bern Expo

Quel trésor votre ville recèle-t-elle ?
La recette de notre pâtisserie préférée, le Mandelbärli, est un trésor bernois unique en son genre : ce secret est bien gardé puisqu’il se trouve dans la fosse aux ours. Il est protégé par trois ours en chair et en os : Ursina, Björk et Finn, qui vivent dans le « parc aux ours ». Après cette chasse au trésor, on peut se rendre directement à l’ « Altes Tramdepot », un restaurant culte qui se trouve juste en face. La bière brassée sur place accompagne des plats délicieux.

Quel monument ou édifice de la ville vous touche particulièrement ?
La Kramgasse, dans la vieille ville. Cette ruelle d’une longueur de 330 mètres avec ses jolies arcades de pierre fait partie du patrimoine mondial de l‘UNESCO. C’est un endroit idéal pour flâner et faire les boutiques. Il y a aussi la roseraie, un parc aux plantations généreuses, avec de nombreuses espèces de roses, iris et rhododendrons. C’est un lieu où les Bernois aiment se retrouver, et un endroit à visiter pour les touristes. Au printemps, les couleurs de la roseraie sont d’une beauté incroyable. Et tout au long de l’année, c’est depuis ce jardin qu’on a la meilleure vue sur l’Aar et la vieille ville de Berne.
Y a-t-il des célébrités locales ?
Fabian Cancellara, l’un des meilleurs coureurs cyclistes de notre époque, est né à Berne. Aux jeux olympiques de Rio, il a une fois de plus montré aux Bernois qu’ils ont raison d’être fiers de lui. Autre personnalité majeure : le peintre allemand Paul Klee, qui a longtemps vécu ici. Enfin, c’est à Berne qu’Albert Einstein s’est marié et qu’est né son fils Hans Albert.

Quel est l’événement à ne pas manquer ?
Le Zibelemärit, le marché aux oignons de Berne, est vraiment le temps fort de l’année. Le quatrième lundi de novembre, l’oignon devient le centre du monde bernois. La vieille ville se transforme alors en un gigantesque marché. Sur les stands du marché, on vend des tresses d’oignons et des figurines confectionnées à partir de cette matière première, tandis que les enfants lancent des confettis. C’est à chaque fois un grand moment… et sans doute le seul lundi de l’année à mettre toute la ville en joie.
Quel souvenir faut-il absolument rapporter ?
Sans hésitation : du Bärner Schoggi. Du délicieux chocolat avec un nougat miel-amandes, irrésistible ! Pour les amateurs d’alcools forts, on peut recommander un verre d’Aarewasser – Littéralement, l’eau de l’Aar. À prendre non pas dans le fleuve, mais dans un bar : l’Aarewasser est un cocktail très apprécié, à base de vodka, qui vous garantit de passer une soirée encore plus gaie.
Où trouve-t-on votre gourmandise (salée ou sucrée) préférée ?
Berne est connue pour ses ours – qu’ils soient réels ou figurés sous forme de porte-clé ou de gourmandise. Le Mandelbärli de la boulangerie Glatz existe en de nombreuses variantes, chacun en trouvera une à son goût. Il y a les classiques, goût vanille, chocolat ou miel ; mais ceux aux fruits sont également excellents ; et pour Noël, impossible de faire l’impasse sur les Mandelbärli à la coriandre, au clou de girofle et à la cannelle. Un petit gâteau « fort comme un ours », qui fera plaisir à tous vos proches.
Pour quelles autres spécialités votre ville est-elle connue ?
Le « Berner Platte », un plat composé de différentes sortes de saucisses et de viande, speck, carré de porc fumé (Rippli) ou épaule de porc (Schüfeli). Il se sert traditionnellement avec de la choucroute (Suurchrutt), des haricots secs et des pommes vapeur (Sauzhärdöpfu). Cette spécialité que l’on trouve à la carte des auberges bernoises est aussi un plat du dimanche très prisé des familles bernoises. Ä Guetä (Bon appétit) !

Quelle est la chose la plus incroyable que vous ayez vue dans cette ville ?
La plupart des Bernois gardent en mémoire l’euro 2008 : la fièvre des milliers de supporters suisses et hollandais avait conquis la Bundesplatz. Pendant quelques jours, la Hollande avait complètement « envahi » la capitale : partout, on voyait de l’orange. En souvenir, la ville de Berne a apposé un second panneau, en hollandais, sur le célèbre pont du Kornhaus : « Korenhuisbrug ».
Quelles sont les langues parlées à Berne, et quels mots courants faut-il connaître ?
Officiellement, la langue parlée ici est l’allemand ; le dialecte parlé dans la ville est l’allemand bernois. Il faut y ajouter ce qu’on appelle le « Matte-Änglisch », une langue particulière que l’on entend encore dans le quartier de la Matte, au pied de l’Aar. Et puis on entend d’autres dialectes suisses, du français ainsi que d’autres langues internationales. Pour citer quelques exemples de mot en dialecte bernois, lit se dit « Huli », petit déjeuner, « z’Morge » et confiture de cassis, « Meertrübeliconfi ». Pour dire bonjour : « Grüessech » et au revoir : « Ufwiderluege ».

Vous avez aimé ? Partagez !

Envie d'en savoir plus ?

Continuez le voyage

City Guide Zurich Hôtels à Berne

Au hasard

D'autres idées de voyage

Trouvez la destination faite pour vous

Avec le détecteur de folles envies

Utilisez notre détecteur