Le Magazine Accor Hotels
1 heure, 1 jour, 1 semaine

A Saint-Malo, c’est toute la Bretagne qui se met à table

Entre spécialités bretonnes et douceurs malouines

La mer ne creuse pas que la roche, les appétits aussi ! Et la Bretagne, terre de traditions culinaires, n’est pas en reste dès lors qu’il s’agit de les apaiser. Les tables malouines ne se privent pas de célébrer comme il se doit les nombreuses spécialités bretonnes, à table !

galette bretonne

L’incontournable galette bretonne

La Bretagne sans ses galettes de blé noir (ou sarrasin) et ses crêpes de froment, c’est comme la Savoie sans sa raclette ou la Lorraine sans sa quiche : une hérésie ! A Saint-Malo comme ailleurs dans la région, vous ne couperez pas à la dégustation de cet incontournable duo. Oui, parce qu’autant vous le dire, une bonne galette, qu’elle soit Complète ou à l’andouille de Guémené, se doit d’être accompagnée de sa crêpe au sucre, au citron, ou au caramel beurre salé. Garnies à l’envie, en fonction des saisons, légères ou généreuses, rarement roulées, souvent pliées, en quatre ou en demi-lune, peu importe : soyez gourmand !
fruits de mer saint malo

Trésors gourmands de la mer

Les pêcheurs, ostréiculteurs et autres mytiliculteurs (éleveurs de moules) de Bretagne ont appris à apprivoiser les humeurs du large pour en ramener les plus belles merveilles : poissons et fruits de mer s’offrent la part du lion sur les tables des restaurants. Entre bar, saumon et dorade, crabes, moules et huîtres. Des huîtres de Cancale, bien sûr, à déguster si possible, sur le pouce et sur place, au Marché aux Huîtres, sous le phare de la Houle, face aux parcs à huîtres. On ne peut pas faire plus frais !
caramels au beurre salé

100 % pur beurre

… salé ! Vous pouvez bien vous aventurer à demander du beurre doux mais c’est à vos risques et périls. Et au royaume du beurre breton, il y a un roi, il s’appelle Bordier, Jean-Louis de son prénom. Sa Maison du beurre, rue de l’Orme, à Saint-Malo, est une institution. Autre fierté régionale, plus facile à déguster qu’à faire (et à écrire), le Kouign Amann, célèbre gâteau à base de beurre et de sucre, le tout légèrement caramélisé et croustillant à souhait. Celui de la boulangerie Robino à Rothéneuf est à tomber. Autrement, à ramener dans vos valises : quelques tendres caramels au beurre salé, de croquantes crêpes dentelles, d’authentiques palets bretons ou une boîte de galettes de Pont Aven, celles qui sont bien faites, avec du beurre dedans… Et profitez-en pour goûter aux craquelins de Saint-Malo.
nectars de pomme pétillants
L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé. A consommer avec modération

Mousse un jour, mousse toujours !

Saint-Malo n’est pas la dernière en matière de boissons houblonnées artisanales et de nectars de pomme pétillants. Côté bières, ne passez pas à côté des locales comme la bien nommée « bière de Saint-Malo », brassée intra-muros. Qu’elles soient ambrées, blondes, blanches, brunes ou rousses, les bières bretonnes coulent à flot ! Quant au cidre de Bretagne, il est servi à la bolée sur toutes les bonnes tables du coin. Enfin, pour les amateurs de miel, essayez-vous à l’hydromel ou au chouchen. Le tout à consommer avec modération !

Pour finir, on vous parlerait bien de viandes, du ragoût bigouden aux choux et lard ou de la roulade Sévigné, mais on risquerait alors de frôler l’indigestion avant même d’avoir commencé. Ce serait dommage !

Vous avez aimé ? Partagez !

Envie d'en savoir plus ?

Continuez le voyage

NOTRE GUIDE DE SAINT MALO NOS HÔTELS A SAINT MALO

Au hasard

D'autres idées de voyage

Trouvez la destination faite pour vous

Avec le détecteur de folles envies

Utilisez notre détecteur