Le Magazine Accor Hotels
1 HEURE, 1 JOUR, 1 SEMAINE

Visiter Rome : entre sites sacrés et monuments romains

Rendez-vous à Rome pour une sacrée balade

Tous les chemins ont longtemps mené à Rome... De quoi expliquer les innombrables richesses accumulées dans la Ville Éternelle depuis 28 siècles d’histoire. Un musée à ciel ouvert où cohabitent sites antiques, monuments sacrés et chefs-d’œuvre de la Renaissance.

La Rome impériale

Visiter Rome, c’est d’abord faire un incroyable voyage dans le temps, près de 2500 ans en arrière. De quoi vous donner le vertige ! Et le vertige vous l’aurez, c’est sûr, une fois arrivé au pied du Colisée, face à ce colosse de pierre du 1er siècle av. J.-C. devenu le symbole de la ville aux Sept Collines. Imaginez que 50 000 Romains pouvaient s’y presser pour assister à un combat de gladiateurs ou de bêtes sauvages. Juste à côté, en contre-bas du mont Palatin, perdez-vous dans le Forum, au cœur de la vie sociale, politique et sacrée de la Rome antique, entre temples, colonnades et arcs de triomphe. De quoi prendre la mesure de la puissance d’un empire romain alors à son apogée. Au cœur de Rome, vous ne pourrez pas le manquer : le religieux Panthéon impose ses dimensions impressionnantes. Et pour finir, pourquoi ne pas partir à pied ou à vélo le long de la via Appia pour une balade bucolique ?

La Rome chrétienne

Si vous vous promenez sur la via Appia, profitez-en pour visiter les catacombes de San Callisto ou de San Sebastiano. Ces cimetières souterrains sont autant de témoignages de la présence des premiers Chrétiens à Rome. Une présence dont attestent également les innombrables monuments religieux de la ville. C’est à Rome que vous trouverez les quatre basiliques majeures. Parmi elles, le Saint des Saints, la basilique Saint-Pierre, l’édifice religieux le plus important du catholicisme. Elle sera évidemment un passage obligé lors de votre visite du Vatican. Rejoignez-la depuis la via della Conciliazione où elle vous apparaîtra déjà dans toute sa grandeur. Majestueuse à l’extérieure, la basilique l’est tout autant à l’intérieur, certains de ses prestigieux architectes du XVIe siècle y ayant notamment déposé des trésors artistiques, tels que la Piéta de Michel-Ange ou le baldaquin du Bernin.

La Rome « renaissante »

Vous comprendrez très vite qu’à Rome, qui dit monument religieux dit souvent chefs-d’œuvre artistiques. La preuve en est dans l’une des salles les plus connues des palais pontificaux, la chapelle Sixtine dont les murs et le plafond ont servi de toiles aux maîtres de la Renaissance : Le Pérugin, Botticelli et surtout Michel-Ange. Impossible de manquer son Jugement dernier et sa magnifique Genèse, étendue tout au long de la voûte. Attention au tour de cou ! À la basilique Saint-Pierre-aux-Liens, c’est Michel-Ange le sculpteur que vous retrouverez avec son Moïse, pièce maîtresse de l’imposant tombeau de Jules II. Mais en dehors des églises, la Rome renaissante et baroque, ce sont aussi les peintures de Raphaël et les sculptures du Bernin à la galerie Borghèse. C’est la piazza Navona, l'un des plus beaux ensembles d'architecture baroque de la ville ou encore la perspective de la place d’Espagne, entre la fontaine de la Barcaccia et l’église de la Trinité des Monts, reliés par un escalier monumental... Des marches très prisées pour une pause bien méritée.
Vous l’aurez compris, avec une histoire d’une telle richesse, le tourisme à Rome a encore de beaux jours devant lui. 

Vous avez aimé ? Partagez !

Envie d'en savoir plus ?

Continuez le voyage

NOTRE GUIDE DE VOYAGE À ROME NOS HÔTELS À ROME

Au hasard

D'autres idées de voyage

Trouvez la destination faite pour vous

Avec le détecteur de folles envies

Utilisez notre détecteur