Le Magazine Accor Hotels
1 heure, 1 jour, 1 semaine

Sortir à Abidjan

Découvrez les folles nuits abidjanaises

Abidjan est devenue le rendez-vous des fêtards de tout le continent. Entre maquis et boîtes branchées, reggae et coupé-décalé, les nuits abidjanaises vous emportent dans un tourbillon de musique.

Ville aux deux facettes

Trépidante le jour, Abidjan semble s’éveiller de plus belle la nuit, illuminant de mille feux les gratte-ciels du Plateau et remplissant de musique ses rues et ses quartiers. Pleins de vie et de bonne humeur, les Abidjanais se pressent alors dans les nombreux bars, restaurants, maquis et boîtes de nuit qui font la renommée de la ville. Pendant que le gratin d’Abidjan se donne rendez-vous dans les discothèques ultra-branchées du Manhattan des Tropiques pour se mêler aux VIP et se faire voir, le reste de la population se regroupe dans le quartier populaire de Treichville pour danser toute la nuit face à l’horizon dorée du Plateau, reflétant ses lumières dans la lagune Ébrié.

Les maquis abidjanais

S’il y a bien un endroit où habitants et expatriés se rassemblent quelle que soit leur classe sociale, ce sont dans les fameux maquis. Bar et restaurant chez l’habitant, le maquis est un peu ce que le pub est à Londres, un lieu où l’on se rassemble entre amis, collègues ou camarades de classe après une journée de travail pour refaire le monde et se détendre. Surnommée la ville des maquis, Abidjan en compte des centaines, certains se transformant en boîte de nuit au fil des heures. Des plus modestes et conviviaux où l’on déguste des plats locaux à bas prix aux plus réputés où se produisent sur scène les artistes en devenir, les maquis font indéniablement partie de la vie nocturne abidjanaise et résistent encore et toujours aux clubs, discothèques et restaurants branchés qui poussent comme des champignons dans la capitale économique de la Côte d’Ivoire.

Une nuit en musique

Voguant entre rythmes africains et musique internationale, Abidjan possède une scène musicale des plus éclectiques. Pendant que les plus grands DJ européens font danser les stars du show-business au son de leurs platines au Plateau, la jeunesse abidjanaise se rend dans les boîtes branchées du quartier de Yopougon pour se trémousser sur du coupé-décalé. Arrivé dans les années 2000 après une période plus sombre pour le pays, ce genre musical descendant du zouk a conquis l’Afrique subsaharienne et l’Europe, devenant l’identité culturelle même de la jeunesse ivoirienne. Vos soirées à Abidjan seront également placées sous le signe du zouglou, autre style musical typiquement ivoirien, et du reggae, plus particulièrement au Parker Place, véritable institution du genre en Afrique de l’Ouest, où jeunes talents locaux succèdent aux grands artistes internationaux. Variée et dynamique, la vie nocturne abidjanaise ne manquera donc pas de vous séduire.

Vous avez aimé ? Partagez !

Envie d'en savoir plus ?

Continuez le voyage

NOS GUIDES Nos Hôtels à Abidjan

Au hasard

D'autres idées de voyage

Trouvez la destination faite pour vous

Avec le détecteur de folles envies

Utilisez notre détecteur