São Paulo
 

3 jours à São Paulo pour changer d’horizon

Tenté par une escapade à São Paulo ? Inspirez-vous de l’itinéraire que nous vous avons concocté. Histoire, culture, divertissements, gastronomie… En l’espace de 3 jours, vous allez vivre votre échappée à fond ! 

▼ Voir les activités

Au sud-est du Brésil, São Paulo est une ville qui cultive tous les superlatifs. Plus grande ville de l’Amérique latine, capitale culturelle, centre financier, pôle industriel, São Paulo est un monde à elle toute seule, dans lequel se reflète toute la diversité de l’Amérique du Sud. En 450 ans, le village fondé par 12 Jésuites est devenu une mégalopole de 11 millions d’habitants de toutes les origines.

La visite de la ville commence par le Patio do Colegio, au cœur de l’ancien centre-ville. Cette ancienne mission jésuite vous fera remonter aux origines de São Paulo, puisque son édification remonte à 1554 et constitue l’acte fondateur de la création de la ville. A l’intérieur, le musée Padre Anchieta, du nom de l’un des pères fondateurs de la mission, vous permettra de suivre l’histoire de la colonisation du Brésil et l’action des Jésuites.

Restez dans le coin pour déjeuner, et n’hésitez pas à vous offrir une pizza parmi les meilleures au monde, parfois meilleures qu’en Italie, et pour cause : à São Paulo, environ 60 % de la population a un ancêtre italien, ce qui vaut parfois à la ville brésilienne d’être qualifiée de « capitale de l’Italie ». Sachez, en tout cas, que São Paulo est la deuxième ville au monde consommatrice de pizzas, derrière New York.

L’après-midi, vous remonterez un peu au nord de la ville vers le Jardim da Luz, un parc qui borde la Pinacothèque de l’Etat de São Paulo, le plus ancien musée de la ville et l’une des plus grandioses pinacothèques de toute l’Amérique du Sud. A l’intérieur, vous découvrirez plus de 8000 œuvres majoritairement d’artistes brésiliens. La visite d’un tel musée étant généralement plutôt éprouvante, n’hésitez pas à profiter de la fin d’après-midi dans le parc adjacent, le plus vieux de la ville.

A proximité, s’il vous reste de l’énergie, vous pourrez visiter le musée d’Art Sacré de São Paulo qui se trouve dans un magnifique bâtiment du XVIe siècle.

Le soir venu, vous pourrez dîner tranquillement dans un des quartiers branchés de la ville, comme le quartier Vila Madalena à l’ouest, ou Vila Olimpia au sud-ouest.

Jour 2 >

▼ Voir les activités

Le lendemain, la journée commence, encore une fois dans le centre, avec la visite de la cathédrale de la Sé qui se situe sur la place du même nom. Cet immense édifice fait partie des cinq plus grandes cathédrales néogothiques au monde, et ne fut achevé qu’en 1967.

Après avoir déjeuné italien la veille, pourquoi ne pas découvrir l’une des autres grandes communautés qui composent São Paulo ? Vous pourrez très facilement trouver un restaurant japonais dans le centre-ville, notamment dans le quartier Liberdade, au sud-ouest du centre, qui concentre la plus grande communauté japonaise en dehors du japon.

L’après-midi, prenez le métro en direction du symbole de la ville, aussi important que le Pain de Sucre à Rio de Janeiro ou la tour Eiffel à Paris : l’avenue Paulista, qui concentre la plupart des sièges des banques et des grands groupes financiers, et exprime le dynamisme économique du Brésil.

C’est sur cette avenue que vous trouverez le musée d’Art de São Paulo, le MASP, dont l’architecture brutaliste vaut, déjà pour elle-même, le coup d’œil. A l’intérieur, vous pourrez découvrir la plus grande et la plus complète collection d’art occidental en Amérique latine, avec plus de 8000 œuvres allant du XIIIe siècle à nos jours. On y trouve notamment des œuvres de Raphaël, de Botticelli, du Titien, de Delacroix, de Vélasquez, de Rubens…

En sortant, reposez-vous un peu dans le parc Trianon qui borde l’Avenida Paulista et a la particularité d’être issu d’un reste de la forêt primaire, et donc d’être doté d’une végétation tropicale exubérante.

Pour la soirée, vous pourrez profiter encore de l’Avenida Paulista, dont l’activité ne s’arrête jamais et sur laquelle vous trouverez d’excellents restaurants, ou vous diriger vers la rue Augusta qui la croise perpendiculairement et abrite bon nombre de bars, restaurants et boîtes de nuit.

< Jour 1 Jour 3 >

▼ Voir les activités

La dernière journée de votre séjour devrait être plus reposante que les deux premières, car vous ne visiterez pas de musée comparable au MASP ou à la Pinacothèque, et découvrirez les parcs les plus connus de la ville.

Tout commence donc le matin avec la visite du parc de l’Indépendance, dans lequel vous découvrirez le monument de l’Ipiranga, qui commémore le cri d’Ipiranga, l’Indépendance brésilienne qui a eu lieu le 7 septembre 1822, une date qui sert de fête nationale aujourd’hui. Le monument est aussi le tombeau de Pierre Ier, le proclamateur de l’Indépendance.

Dirigez-vous ensuite dans le parc d’Ibirapuera pour pique-niquer dans un espace comparable à Central. A l’intérieur de cet immense espace vert, vous pourrez trouver de nombreux bâtiments remarquables, comme le MAM, le musée d’Art moderne de la ville, le musée d’Art contemporain ou encore le pavillon Manoel da Nobraga, hôtel de ville jusqu’en 1922. Profitez de cette dernière journée à São Paulo pour vous perdre un peu dans le parc.

Et pour votre dernière soirée, vous n’aurez qu’à rester dans le parc pour découvrir l’Auditorio Ibirapuera, conçu par l’architecte Oscar Niemeyer, qui propose très régulièrement des concerts de qualité dans un cadre paradisiaque.

En trois jours dans cette capitale cosmopolite, vous n’aurez qu’un aperçu de la richesse de São Paulo. Néanmoins, vous aurez eu l’occasion de découvrir les éléments les plus emblématiques et les plus intéressants, notamment ses musées uniques au monde. Si vous avez la chance de revenir ou de passer un peu plus de temps dans la ville, ne manquez pas la tour Banespa, qui propose une très belle vue panoramique, ou le quartier Morumbi, plein de beaux parcs et de maisons bourgeoises.

< Jour 2

Nos hôtels à São Paulo

 

My TripPlanner

Pour bénéficier du TripPlanner vous devez vous enregistrer.

Se connecter Inscription