Son architecture typique, sa gastronomie légendaire, sa joie de vivre, rythmée par l’accent du sud-ouest et son fameux « quart d’heure » font de Toulouse une ville fort dépaysante pour le visiteur. Mais Toulouse représente bien plus : c’est aussi une âme, une culture, un païs que les toulousains se feront un plaisir de partager.

horloge_toulouse

Décalage horaire : le quart d’heure toulousain

Mettez vos montres à l’heure. Ici la vie s’appréhende avec un petit quart d’heure de décalage – parfois plus. Si certains grincheux l’envisagent comme un retard, les toulousains, eux, le considèrent comme une certaine forme de politesse... Attention, la durée du quart d’heure varie largement fonction de la patience du premier arrivé. Cela dit, la visite peut commencer.

capitole_toulouse

L’incontournable place du Capitole

La place du Capitole, la plus belle place de Toulouse, constitue une belle entrée en matière de la ville. Animée au gré des saisons par des artistes de rue, une patinoire géante ou une foule en liesse (c’est ici que se réunissent les supporters du mythique club de rugby local – le Stade Toulousain – après une victoire du bouclier de Brénus ou d’une coupe d’Europe, chose assez fréquente). Ne manquez pas de jeter un œil à la salle des Illustres, véritable perle néoclassique du Capitole, avant de rayonner dans les rues du Vieux-Toulouse.

marche_toulouse

Déjeuner au-dessus du marché Victor Hugo

Le marché couvert Victor Hugo est une institution locale. Et ce n’est pas pour la beauté de son architecture (le bâtiment, assez moche, dénote particulièrement, il faut l’avouer). Les étals richement garnis de fromages, confits, foies gras et autres charcuteries du terroir ne doivent pas vous détourner du véritable objectif : au premier étage, le Louchébem (qui signifie boucher dans le jargon maraîcher) surplombe le marché et restaure les carnivores affamés. Service copieux, sympathique et sans chichis.

abattoirs_toulouse

De l’art moderne et contemporain aux Abattoirs

On n’abat plus, aux abattoirs, depuis 1988. Aujourd’hui, on y visite une collection de 3 400 œuvres de la seconde moitié du XXe siècle au début du XXIe allant de Picasso (la Dépouille du Minotaure en costume d’Arlequin constitue un des chefs d’œuvre du fond) à Yayoi Kusama (artiste japonaise, originale, pour le moins). L’édifice, exceptionnel, vaut à lui seul la visite, ne serait-ce que pour la vue vertigineuse offerte depuis la hauteur des coursives.

soleil_toulouse

Coucher de soleil sur la Garonne

La Garonne, au soleil couchant a quelque chose de magique. Les Toulousains le savent bien qui, aux beaux jours, n’oublient pas d’emporter une petite nappe pour s’asseoir dans l’herbe et déboucher un cru local. Pour ceux qui préfèrent la promenade (digestive), l’itinéraire mène du Pont Neuf à l’espace EDF Bazacle, rive droite, en passant par le sympathique quartier de la Daurade, ses hôtels particuliers et ses petites places ombragées.

mgallery_toulouse

Le bar à champagne de la Cour des Consuls

Quoi de mieux qu’un cocktail champagne dans le cadre enchanteur de cet hôtel spa ouvert en septembre 2015, pour préparer la soirée ? Fusion de deux hôtels particuliers du XVIe siècle, le bâtiment héberge aujourd’hui un hôtel M Gallery du plus beau cachet, parfaitement situé dans le Vieux-Toulouse, à quelques mètres du Pont-Neuf.

Novotel_Toulouse_Wilson

HÔTEL NOVOTEL TOULOUSE CENTRE WILSON

Le Novotel Toulouse Centre Wilson vous accueille près de la célèbre place du Capitole. Au sein d'un bel édifice classé, séjournez dans le design contemporain des chambres et suites de l'hôtel. En famille ou entre amis, savourez les spécialités régionales dans une ambiance rétro à la brasserie du Capoul et mettez le cap sur le futur à la Cité de l'Espace. Installez-vous sous l'immense verrière pour une brillante réunion d'affaires. Alliez tradition et modernité chez Novotel.

En savoir plus

Nos autres idées de voyage